FrenchEnglishSpanish

ATHÉNA NIKÉ

Athéna est la déesse de la victoire chez les grecs, Niké signifiant précisément victoire en grec ancien. Toujours représentée avec des ailes, elle semble voler vers la victoire avec rapidité. Appartenant à la première race des divinités grecques, elle dispose de son temple sur l’Acropole à Athènes. Sa statue aurait été réalisée par Phidias. Il s’agissait d’une sculpture monumentale chryséléphantine, faite d’or et d’ivoire. Il s’agissait d’une offrande de la cité d’Athènes à sa déesse tutélaire. Une salle du Parthénon, sur l’acropole d’Athènes, fut conçue exclusivement dans le but de l’accueillir car elle mesurait plus de 10 m de haut.

Toutefois, les poètes grecs disent que la statue aurait été privée de ses ailes pour empêcher Athéna de quitter la ville dont elle était la protectrice. Reste qu’autour de 430 avant J.-C, le sculpteur Phidias fut accusé d’avoir détourné une partie des métaux précieux utilisés pour la réalisation de la statue d’Athéna. Il s’agissait là d’un sacrilège puisque l’or appartenait à la déesse. Arrêté, il se serait évadé. Il aurait fui à Olympie où il réalisa la statue de Zeus et où il mourut.

Aujourd’hui, c’est l’effigie d’Athéna Niké qui est représentée sur le revers des médailles olympiques avec le stade Panathénaïque et c’est le symbole de ses ailes qu’une grande marque d’équipements sportifs, Nike, a voulu symboliser pour son logo.

 

LIRE AUSSI

DIVINITÉS OLYMPIENNES

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

2 COMMENTAIRES