FrenchEnglishSpanish

ZELEZNY Jan (1966) République Tchèque / Athlétisme (3 – 1 – 0)

Ce lanceur de javelot tchèque apprend le matin même du concours à Barcelone 1992 que son record du monde établit quelques semaines plus tôt à Oslo n’est pas homologué. Son javelot, estiment les juges, n’a pas suffisamment vibré. Cet échec le motive et l’après-midi, Jan Zelezny remporte le concours olympique avec un jet à près de 90 m. Ce n’est pas le record du monde mais la médaille d’or est au bout, malgré tout. En dépit de cette victoire, des problèmes de dos l’obligent un temps à renoncer à l’athlétisme.

Mais c’est sans compter sur sa farouche volonté. Remis sur pied, il enlève une nouvelle médaille d’or à Atlanta, quatre ans plus tard en lançant son engin à près de 90 m ce qui est encore loin de son fabuleux record du monde établi quelques semaines plus tôt à 98,48 m. Entre temps, il remporte deux titres mondiaux en 1993 et 1995.

Mais il était dit que Jan Zelezny n’en avait pas fini de son histoire d’amour avec les Jeux olympiques. De nouveau en lice à Sydney 2000, il remporte sa troisième médaille d’or consécutive et entre définitivement dans la légende, celle des athlètes d’exception. Il redevient champion du monde l’année suivante. Les Jeux d’Athènes seront de trop, mal préparé, il termine neuvième du concours olympique. Il met un terme à sa carrière en septembre 2006 et devient un temps membre du Comité international Olympique (CIO).

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !