WENDEN Mike (1949) Australie / Natation 🟡2

Ce nageur australien n’a pas marquĂ© l’histoire de la natation mondiale et pourtant c’est lui qui bat Mark Spitz dans le 100 m nage libre des Jeux de Mexico 1968 et qu’il prive le grand champion amĂ©ricain de sa première mĂ©daille d’or.

 

C’est Ă©galement lui qui fait chuter Don Schollander sur 200 m nage libre lors de ces mĂŞme Jeux. Ces deux mĂ©dailles d’or olympiques ne lui ont pas permis de passer Ă  la postĂ©ritĂ© et pourtant, il venait de rĂ©vĂ©ler le premier (Spitz) avant son parcours exceptionnel Ă  Munich 1972 et dĂ©cidĂ© le second Ă  mettre un terme Ă  sa carrière olympique après avoir Ă©tĂ© le hĂ©ros des Jeux de 1964.

 

Connu pour son style tout en puissance et peu orthodoxe, Mike Wenden avait hĂ©ritĂ© du surnom de « machine Ă  nager ». Ceux qui l’ont vu s’entraĂ®ner prĂ©tendent qu’il parcourait 12 km Ă  chaque entraĂ®nement. Sa dĂ©bauche d’Ă©nergie est telle qu’après sa victoire dans le 200 m des Jeux de Mexico, il s’Ă©vanouit.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights