Français FR English EN Italiano IT

SCHOLLANDER Donald (1946) États-Unis / Natation 🟡5 ⚪️1

Le 200 m nage libre étant devenue entre temps une discipline olympique, il y participe, mais ne prend que la médaille d’argent.

 

Schollander a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale à 19 ans en 1965.

Devenu à 24 ans, le plus jeune membre du CIO, il écrira un livre consacré à l’idéal olympique.

Par la suite, il a dirigé une société de développement immobilier. Ses médailles d’or sont exposées au public dans une succursale de Bank of America au centre-ville de Lake Oswego dans l’Oregon où il réside.

 

L’Américain remportera finalement une cinquième médaille d’or à Mexico 1968 quatre ans plus tard, associé à l’équipe Américaine du relais 4×100 m nage libre. Le 200 m nage libre étant devenue entre temps une discipline olympique, il y participe, mais ne prend que la médaille d’argent.

 

Schollander a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale à 19 ans en 1965.

Devenu à 24 ans, le plus jeune membre du CIO, il écrira un livre consacré à l’idéal olympique.

Par la suite, il a dirigé une société de développement immobilier. Ses médailles d’or sont exposées au public dans une succursale de Bank of America au centre-ville de Lake Oswego dans l’Oregon où il réside.

Surnommé « le dieu blond », le nageur Américain éclabousse de sa classe les Jeux de Tokyo 1964 lorsqu’il remporte 4 médailles d’or sur 100, 400, 4×100 et 4×200 m nage libre. Seule, la médaille d’or du 200 m lui échappe et pour cause, elle n’est pas au programme des Jeux nippons.

Pourtant, un an auparavant Schollander avait porté le record du monde de la spécialité sous les 2 minutes. Reste qu’il devient ainsi le premier nageur à remporter quatre médailles d’or dans les mêmes Jeux.

 

L’Américain remportera finalement une cinquième médaille d’or à Mexico 1968 quatre ans plus tard, associé à l’équipe Américaine du relais 4×100 m nage libre. Le 200 m nage libre étant devenue entre temps une discipline olympique, il y participe, mais ne prend que la médaille d’argent.

 

Schollander a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale à 19 ans en 1965.

Devenu à 24 ans, le plus jeune membre du CIO, il écrira un livre consacré à l’idéal olympique.

Par la suite, il a dirigé une société de développement immobilier. Ses médailles d’or sont exposées au public dans une succursale de Bank of America au centre-ville de Lake Oswego dans l’Oregon où il réside.

Surnommé « le dieu blond », le nageur Américain éclabousse de sa classe les Jeux de Tokyo 1964 lorsqu’il remporte 4 médailles d’or sur 100, 400, 4×100 et 4×200 m nage libre. Seule, la médaille d’or du 200 m lui échappe et pour cause, elle n’est pas au programme des Jeux nippons.

Pourtant, un an auparavant Schollander avait porté le record du monde de la spécialité sous les 2 minutes. Reste qu’il devient ainsi le premier nageur à remporter quatre médailles d’or dans les mêmes Jeux.

 

L’Américain remportera finalement une cinquième médaille d’or à Mexico 1968 quatre ans plus tard, associé à l’équipe Américaine du relais 4×100 m nage libre. Le 200 m nage libre étant devenue entre temps une discipline olympique, il y participe, mais ne prend que la médaille d’argent.

 

Schollander a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale à 19 ans en 1965.

Devenu à 24 ans, le plus jeune membre du CIO, il écrira un livre consacré à l’idéal olympique.

Par la suite, il a dirigé une société de développement immobilier. Ses médailles d’or sont exposées au public dans une succursale de Bank of America au centre-ville de Lake Oswego dans l’Oregon où il réside.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights