Français FR English EN Italiano IT

Un toit pour la patinoire de Baselga di Pine

La patinoire extérieure de Baselga di Piné qui doit être utilisée pour le patinage de vitesse de longue piste pendant les Jeux olympiques d’hiver de Milan Cortina 2026 va recevoir un toit. Le coût du projet est estimé à 50 millions d’euros.

 

Ce sont les conseillers de la région du Trentin-Haut-Adige qui viennent d’approuver le projet. La patinoire, située dans la partie orientale du Trentin, a été désignée comme lieu des compétitions de patinage de vitesse à Milan Cortina 2026. Le site peut accueillir 5 000 spectateurs. Cet ovale a accueilli de nombreux championnats du monde et d’Europe de patinage de vitesse.

 

Depuis l’origine du projet d’organisation, les promoteurs ont prévu de couvrir cet anneau pour la tenue des Jeux. Néanmoins, la commission d’évaluation du CIO a précisé dès 2019 qu’elle s’inquiétait de la viabilité financière de l’ajout d’un toit au site. Elle a encouragé les organisateurs a utiliser l’Ovale du Lingotto qui a servi pour les Jeux de Turin 2006.

 

Mais les organisateurs ne partagent pas cet avis. Selon eux, ces Jeux représentent un stimulant pour l’économie, tout en créant de nouvelles opportunités et des emplois à long terme.

L’objectif est bien de laisser aux générations futures des arènes, des infrastructures de mobilité et des actifs pour le tourisme qui seront viables. C’est ainsi que la région Trentin vient d’approuver le coût de l’aménagement.

 

La dernière fois que le patinage de vitesse a été organisé en extérieur, c’était à Albertville 1992. A l’époque, l’anneau de vitesse a dû faire face à des défis en raison des conditions météorologiques changeantes.

 

Selon l’Associated Press, l’architecte italien Alessandro Zoppini a affirmé que la construction d’un toit au-dessus de la patinoire réduirait les coûts énergétiques. Il connait le sujet ayant conçu les sites de patinage de vitesse utilisés à Turin 2006, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018.

 


Une première boutique de Paris 2024… et les mascottes !

 

Le comité d’organisation de Paris 2024 ouvrira lundi une première boutique au Forum des Halles de la capitale (photo). Le site accueillera les collections et les marchandises des Jeux.

 

Par ailleurs, des vêtements développés par Vuarnet et Le Coq Sportif, fournisseur et partenaire officiel des équipes de France olympique et paralympique, seront également disponibles à l’achat.

 

Au total, Paris 2024 espère gagner 2 milliards d’euros grâce à l’ensemble de ses points de vente.

A l’occasion de l’ouverture du point de vente parisien, le comité d’organisation s’apprête à révéler le look des mascottes olympiques et paralympiques qui généralement sont les stars des objets souvenirs lors des différentes éditions des Jeux olympiques.

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights