Français FR English EN Italiano IT

Richards n’était pas fait pour l’agriculture

Alma Richards (1890 – 1963) n’aurait jamais dû participer aux Jeux olympiques de Stockholm 1912. Il n’était pas étudiant mais agriculteur dans l’Utah au sein de la communauté Mormons. De plus, il n’avait découvert l’athlétisme et le saut en hauteur que depuis quelques mois. En dépit de qualités naturelles évidentes, il ne réussit pas le test des sélections Américaines.

 

Pourtant, un entraîneur qui l’avait remarqué lui offre une place dans l’équipe. Il saisit cette chance et remporte le difficile concours aux dépens de l’allemand Liesche en franchissant son record personnel à 1,93 m.

 

Autant dire que son retour aux États-Unis est triomphal. Cela va lui permettre d’abandonner les travaux de la ferme familiale et d’entamer des études de droits. Peu après, il découvre le décathlon et remporte le titre national en 1915 en devançant un certain Avery Brundage, qui sera plus tard, président du CIO.

 

Voilà comment ce jeune agriculteur est plus tard devenu professeur d’Université à Los Angeles. Poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT