Français FR English EN Italiano IT

STEVENSON Teofilo (1952 – 2012) Cuba / Boxe 🟡3

Ce boxeur cubain s’est retrouvé très jeune sur le ring comme son père, originaire de l’île voisine de Saint Vincent pour faire vivre la famille. La mère du jeune garçon n’en sait rien. Le père doit en effet faire de nombreux petits boulots et donner des cours d’anglais pour gagner sa vie. 

C’est ainsi que Stevenson sera rapidement bilingue et qu’il va rapidement progresser avec le conseil d’un entraîneur soviétique qui est là pour préparer ce qui deviendra la grande école de la boxe cubaine.

 

Teofilo Stevenson

Stevenson va devenir un champion d’exception avec trois titres olympiques remportés aux Jeux comme son compatriote Felix Savon quelques années plus tard et le hongrois Lazlo Papp. Il est couronné trois fois consécutivement de Munich 1972 à Moscou 1980 dans la catégorie-reine des poids lourds. On peut penser que Stevenson aurait pu remporter à Los Angeles 1984, un quatrième titre olympique si son pays n’avait pas boycotté les Jeux.

 

Dans le même temps, il est sacré champion du monde amateur des poids lourds en 1974, 1978 et 1986. Celui qui entend rester amateur jusqu’au bout des poings acceptera malgré tout de rencontrer Mohammed Ali. On lui propose 5 millions de dollars pour cela et il exige que la somme soit reversée à son Comité National Olympique (CNO).

Officiellement, le promoteur refuse. Mais il est également précisé qu’Ali aurait refusé le combat considérant qu’il avait « plus à perdre qu’à gagner » à affronter un boxeur amateur.

 

Retiré des rings depuis le début des années 1990, Stevenson qui a été député cubain fut vice-président de sa fédération nationale de boxe dont il est resté un pilier jusqu’à sa mort, d’une crise cardiaque.

1 COMMENTAIRE
Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights