LINSENHOFF Liselott (1927 – 1999) Allemagne / Équitation 🟡2 ⚪️2 🟠1

La cavalière allemande Liselott Linsenhoff-Schindlig compte l’un des plus beaux palmarès de son sport dans l’épreuve de dressage. Elle appartient d’ailleurs à une grande famille dont le père est propriétaire d’une écurie de chevaux de course.

Sélectionnée pour la première fois aux Jeux de Tokyo 1964, elle remporte deux médailles en argent et en bronze en individuel et par équipe.

Mais c’est à Mexico 1968, qu’elle remporte sa première médaille d’or par équipe.

 

Elle est enfin couronnée à titre individuel à Munich 1972 et devient la première femme championne olympique de dressage en équitation. Elle sera quelques jours plus tard, médaillée d’argent par équipe.

LINSENHOFF Ann-Kathrin (1960) Allemagne / Equitation 🟡1

Sa fille Ann-Kathrin prendra le relais familial lors des Jeux de Séoul 1988. Elle participe sur son cheval baptisé Courage à la victoire de l’équipe allemande dans l’épreuve de dressage par équipe sous les yeux de sa mère.

 

Depuis, Ann-Kathrin Lisenhoff-Schindling a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF en 2002.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights