Français FR English EN 日本語 JA

La trêve olympique est entrée en vigueur

Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué le début de la trêve olympique, une semaine avant la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo 2020. Dans le même temps, le président du CIO Thomas Bach s’est rendu à Hiroshima, devant le Mémorial de la paix.

 

L’appel du secrétaire général de l’ONU est un geste traditionnel juste avant le début des Jeux. Il appelle au dépôt des armes à travers le monde et à l’arrêt des combats pendant la période des Jeux olympiques à l’image de la trêve sacrée qui était observée pendant les Jeux de l’Antiquité.

 

L’idée de cette trêve olympique a été initialement adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2019 après une proposition formelle du président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach.

Le secrétaire général des Nations Unies a toutefois précisé qu’il ne se rendrait pas à Tokyo pour l’ouverture des Jeux. Il a tenu à envoyer un message. Après avoir salué les efforts des sportifs qui ont dû surmonter de nombreux obstacles pour y participer, le chef de la diplomatie mondiale a précisé : « Rechercher la paix et s’unir autour d’objectifs communs est encore plus important cette année, alors que nous nous efforçons de mettre fin à la pandémie et de construire une reprise mondiale forte, durable et inclusive ».

Thomas Bach à Hiroshima

De son côté, le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach s’est rendu à Hiroshima comme il l’avait promis.

Il a été accueilli par des dizaines de manifestants. Alors que le responsable allemand déposait une gerbe au cénotaphe du parc du mémorial de la paix (photo), les manifestants, éloignés du président du CIO, ont déclaré à Bach qu’il n’était « pas le bienvenu ici » et qu’il devrait « rentrer chez lui ».

 

Le président du CIO a prédit que Tokyo 2020, dont l’ouverture est prévue ici le 23 juillet, serait une « lumière d’espoir pour un avenir meilleur et plus pacifique ».

Il a également visité le musée du mémorial de la paix d’Hiroshima dans le parc et a rencontré un survivant de l’attentat à la bombe âgé de 82 ans.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA