French FR English EN Japanese JA Spanish ES

DIBIASI Klaus (1947) Italie / Plongeon 🟡3 ⚪️2

Afin qu’il puisse s’entraîner dans les meilleures conditions et lui permettre de réaliser ses 120 plongeons quotidiens, la ville de Bolzano d’où il est originaire dans le Tyrol avait fait couvrir la piscine municipale. Entraîné par son père qui avait participé aux Jeux de Berlin 1936, Dibiasi a entamé sa carrière olympique lors des Jeux de Tokyo 1964. Il avait alors remporté une médaille d’argent, à la plateforme de haut vol, son plongeon de prédilection.

 

Lorsque Klaus Dibiasi fait ses adieux olympiques au public de Montréal 1976, il vient de remporter sa troisième médaille d’or consécutive depuis les Jeux de Mexico 1968 dans cette épreuve. Cette troisième médaille lui donne le titre symbolique de meilleur plongeur de tous les temps.

 

Il faut noter qu’en 1976, Dibiasi devance un jeune plongeur Américain, Greg Louganis, qui deviendra quelques années plus tard, la référence absolue de la discipline.

 

Après sa carrière, Klaus Dibiasi n’a pas abandonné le plongeon, ni les Jeux olympiques. Il a été entraîneur de l’équipe olympique entre 1980 et 1996, puis chef d’équipe en 2004 et en Pékin 2008, responsable en charge de Londres 2012 et membre de la FINA à Rio 2016 lors de sa douzième présence olympique.

Il est entré au Temple de la renommée de la natation internationale en 1981.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.