Français FR English EN Italiano IT

AKII – BUA John (1949-1997) Ouganda / Athlétisme 🟡1

Lors des Jeux de Montréal 1976, compte tenu du boycott des pays africains, John Akii-Bua n’a jamais pu défendre le titre sur 400 m haies gagné quatre ans plus tôt à Munich. C’est Edwin Moses qui se révèle alors.

Longtemps détenteur d’un record du monde de la spécialité, Akii-Bua déroutait ses adversaires par sa technique. Il pouvait indifféremment sauter une haie en s’appuyant sur sa jambe gauche ou sur la droite.

 

C’est donc aux Jeux de Munich 1972 que l’Ougandais va se couvrir de gloire. Dans la finale Olympique, il gagne la médaille d’or facilement avec un nouveau record du monde établit en moins de 48 secondes. Pour l’occasion, il se saisit d’un drapeau ougandais et fait le tour du stade en le brandissant bien haut.

Ce qui était alors une première va devenir par la suite un rituel pour tous les champions olympiques, faire le tour du stade avec son drapeau national à la main. Il ne sera pas remercié de ce geste, il doit fuir son pays pourchassé par les troupes du dictateur Amin-Dada. Il mourra pauvre des suites d’une longue maladie.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT