Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

SCOTT Barbara Ann (1928 – 2012) Canada / Patinage artistique 🟡 1

Particulièrement douée dès son plus jeune âge pour le patinage artistique, la Canadienne va avoir un choc à l’âge de dix ans lorsque la plus grande championne du moment, Sonja Henje, triple championne olympique entre 1928 et 1936 vient dans son club et lui dédicace une photo.

C’est ainsi qu’elle se présente aux Jeux de Saint-Moritz 1948 et succède à son modèle. Barbara Ann Scott était tellement concentrée lors de ses prestations qu’elle n’a pas remarquée ce jour là, l’ombre d’un avion qui survole la patinoire. Elle n’est pas davantage troublée par les nids de poule dans la glace, provoqués par les hockeyeurs sur glace, la veille.

La Buick jaune

Pourtant, elle aurait pu manquer ces Jeux. En effet, après son titre de championne d’Europe et du monde en 1947, la ville d’Ottawa lui avait offert une Buick jaune. Elle avait dû y renoncer pour conserver son statut amateur et ainsi pouvoir participer aux Jeux.

Après ce titre olympique, elle a récupéré la Buick et elle est vraiment devenue professionnelle.

Après son mariage, elle mènera une vie très éclectique passant du métier d’animatrice de télévision à celui d’auteur, tout en pratiquant l’équitation et le golf. Elle est malgré tout restée une figure de sa discipline en exerçant la fonction de juge internationale.

Barbara Ann Scott, deuxième à droite sur l’image

L’une de ses dernières apparitions publiques aura lieu lors des jeux de Vancouver 2010, elle portera le drapeau olympique dans le stade avec plusieurs anciens champions canadiens.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.