Français FR English EN Italiano IT

Position inchangée vis à vis de la Russie

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach vient d’accorder une interview au journal allemand Sport Bild. Il y déclare que les recommandations et les attitudes vis à vis de la Russie et la Biélorussie ne vont pas changer de sitôt. Il encourage par ailleurs, l’Allemagne à se porter candidate pour 2036.

 

Thomas Bach a rencontré le président ukrainien Zelinsky début juillet.

En dépit de la volonté de la Russie de peser de nouveau sur le mouvement sportif international, le président du CIO reste inflexible. Selon lui, tant que la guerre en Ukraine se poursuit « Nous ne recommandons toujours pas d’inviter des athlètes russes ou biélorusses à des compétitions, toujours pas d’hymnes, pas de drapeaux, pas de couleurs nationales. »

 

Tout au long de l’interview, Bach soutient ceux qui font respecter les recommandations et en particulier les Fédérations internationales (FI).

 

Toutefois, le président du CIO avertit les dirigeants du monde entier que ce n’est pas à eux, mais au mouvement sportif international de décider de cela. Il prend l’exemple du tournoi de Wimbledon qui a interdit la présence des joueurs russes et biélorusses après les directives du gouvernement britannique. « Nous sommes ici dans une situation où certains gouvernements ont décidé qui peut et ne peut pas participer à une compétition internationale. C’est totalement contraire à nos règles et à notre mission ».

Berlin, 100 ans après

Interrogé sur la possible candidature de Berlin à l’organisation des Jeux de 2036, le président du CIO n’en fait pas mystère, il le souhaite.

Pour le président du CIO, Berlin peut candidater en confiance pour 2036 sans être plombée par le triste souvenir des Jeux nazis de Berlin 1936. « Parce que les Jeux olympiques restent l’événement qui rassemble le monde entier en un seul lieu, dit-il. L’événement donne aux athlètes allemands la chance de fêter les Jeux olympiques chez eux. Et de faire la fête avec la population, comme nous l’avons vécu en 2006 lors de la Coupe du Monde de football. »

 

La désignation de la ville hôte des Jeux de 2036 interviendra sans doute après 2025 lorsque le président du CIO ne sera plus aux affaires. On devine que son successeur voudra sans doute imposer sa patte, mais il ne fait pas de doute que Thomas Bach continuera d’avoir de l’influence. Plus encore si les allemands continuent d’imaginer le projet d’associer Tel-Aviv à la candidature de Berlin. Un projet qui irait bien au delà des symboles !

 

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT