简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

POPOV Alexander (1972) CEI – Russie / Natation 🟡 4 ⚪️ 5

Plusieurs fois champion du monde et dĂ©tenteur d’un record du monde en sprint court, Popov est l’un des meilleurs nageurs de sa gĂ©nĂ©ration. C’est le nageur roi des Jeux de Barcelone 1992 lorsqu’il remporte le 50 m nage libre et le très controversĂ© 100 m. Dans cette dernière Ă©preuve, le chronomètre tombe en panne et il faut attendre de longues minutes le verdict des chronomĂ©treurs officiels. Il entre dĂ©finitivement dans la lĂ©gende en renouvelant Ă  Atlanta son exploit catalan. Il s’impose Ă  l’AmĂ©ricain Gary Hall dans le 100 m et le 50 m nage libre. Il rejoint ainsi dans la lĂ©gende Johnny Weissmuller qui jusque-lĂ  avait Ă©tĂ© le seul Ă  remporter deux titres consĂ©cutifs en sprint court aux Jeux en 1924 et 1928.

Ce double titre Ă  Atlanta aurait pu ĂŞtre le dernier. AgressĂ© Ă  coups de couteau dans une rue de Moscou, Popov reste plusieurs semaines Ă  l’hĂ´pital avant de se sortir d’affaire. Pourtant quelques mois plus tard, il reprend sa couronne mondiale et quelques semaines avant Sydney, il bat le record du monde du 50 m nage libre. Mais ces prestations cachent l’essentiel, Popov n’a plus faim de victoires. Ainsi Ă  Sydney, le Russe termine seulement Ă  la sixième place de la finale du 50 m nage libre. Quelques jours plus tĂ´t, il vient de subir un Ă©chec encore plus traumatisant. Il est deuxième du 100 m nage libre, battu par le Hollandais Pieter Van Den Hoogenband. Il a fait ses adieux aux Jeux d’Athènes 2004 et n’y a rien gagnĂ©.

Désormais membre du CIO, il faisait partie de la commission d’évaluation des Jeux de Rio 2016. Alexander Popov qui envisageait prendre la nationalité australienne où il a longtemps vécu est finalement resté russe et vit désormais en Suisse.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights