Français FR English EN Italiano IT

OSBORNE Swimming Club – Grande-Bretagne / Water-polo 🟡1

Lors des deux premières éditions du water-polo aux Jeux, ce sont des équipes de clubs qui s’affrontent. A Paris 1900, l’équipe britannique de l’Osborne Swimming Club remporte le premier tournoi olympique. Le club de natation de Manchester a battu assez facilement les équipes de clubs belges, françaises et allemandes qui lui étaient opposées.

 

Cette équipe compte dans ses rang John Jarvis qui est aujourd’hui considéré comme le premier champion olympique de la natation britannique. A l’époque la formation comptait un néo-zélandais dans ses rangs, Victor Lindberg et à ce titre, elle a été récompensé comme une équipe mixte et non pas britannique.

NEW YORK Athletic Club – Etats-Unis / Water-polo 🟡1

Quatre ans plus tard, lors des Jeux de Saint-Louis 1904, dans une compétition regroupant uniquement des équipes américaines, les nageurs du New York Athletic Club (NYAC) remportent la compétition.

Ils s’imposent au dépend du Chicago Athletic Association et du Missouri Athletic Club.

Parmi les joueurs new-yorkais citons Leo Goodwin , Joe Ruddy et Louis Handley, champion olympique de natation en plus du water-polo.

 

Notons qu’à l’occasion de ces Jeux, la piscine qui est utilisée sert également d’abreuvoir pour les bovins. Quelques mois, après les Jeux, trois des finalistes meurt de fièvre typhoïde.

 

Quoiqu’il en soit, cette médaille d’or sera la première d’une longue liste de champions ayant fréquenté ce club du New-York Athletic club puisqu’il s’enorgueillit aujourd’hui de compter près de 120 médailles d’or aux Jeux olympiques.

 

À partir de 1908, seules les équipes nationales participent aux tournois olympiques de water-polo.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT