Marseille nettoie la ville pour déclarer sa flamme

En prévision de l’arrivée de la flamme olympique mercredi, la ville de Marseille a entamé un nettoyage en profondeur de la ville. 150 000 personnes sont attendues pour l’événement.

 

Après son allumage à Olympie, il y a presque un mois, la flamme olympique s’apprête à toucher le sol français. Le Belém, parti de Marseille, le 16 avril dernier, accostera dans le «Vieux Port» mercredi soir.

Les traditionnels pavés du port ont été nettoyés et les caméras du monde entier se concentreront sur le moment où la torche descendra du pont du bateau pour gagner le quai.

Avant d’atteindre le vieux port, le Belém devra se frayer un chemin, car il sera accompagné de plus de 1 000 autres petits navires qui l’accompagneront jusqu’à sa destination après être passés devant le Palais du Pharo, le Fort Saint-Jean et le Mucem.

Les organisateurs et les Marseillais souhaitent vivement que tout se passe bien pour présenter la ville et sa rade sous leur meilleur jour.

 

Si le vieux port de Marseille est beau à voir sous le regard des visiteurs et des téléspectateurs, ici aussi la pollution et les déchets posent problème. C’est pour cette raison que plusieurs bateaux et équipes de nettoyage travaillent depuis plusieurs jours pour rendre la zone plus agréable à regarder. Une opération de nettoyage nécessaire et qui doit être régulière, car le respect de l’environnement est loin d’être exemplaire.

Des tonnes de déchets récupérées

C’est ainsi qu’à l’occasion de la journée citoyenne organisée l’an dernier à la même époque, 7 tonnes de déchets avaient été repêchées par l’ensemble des clubs nautiques de Marseille et les deux délégations de services publics du périmètre du Vieux-Port.

Lors de la dernière opération de nettoyage en octobre dernier, cette fois, ce sont 140 000 m3 de déchets qui avaient été récupérés.

 

Selon Franceinfo, une surface totale de 32 000 mètres carrés sera nettoyée pour le grand jour. Des efforts tout aussi importants sont déployés pour assurer la sécurité de la zone, avec environ 6 000 policiers déployés dans toute la ville.

 

S’il est difficile de prédire le nombre de personnes qui se rendront sur le Vieux-Port, les autorités s’attendent à ce que plus de 150 000 personnes se rassemblent sur les quais ou dans les rues avoisinantes pour accueillir la flamme olympique.

 

Après son arrivée à Marseille, la flamme traversera plus de 400 villes de France ainsi que de nombreux territoires d’outre-mer comme la Réunion, la Martinique et la Polynésie française. Ce ne sont pas moins de 65 escales qui offrent au pays une opportunité marketing inestimable. Chacun des arrêts a été soigneusement étudié et préparé avec 30 sites du patrimoine mondial de l’UNESCO parmi les monuments, les innombrables bâtiments et l’histoire exposés.

 

L’itinéraire de la flamme olympique, région par région, ville par ville sera publié mercredi matin.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights