Les infos en bref auxquelles vous auriez pu échapper

Le Chili lorgne sur les Jeux de 2036

Les pays candidats à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’été en 2036 viennent d’accueillir un nouveau prétendant : le Chili.

Après l’Indonésie, l’Inde, le Qatar, l’Allemagne et la Hongrie déjà en lice, après le renoncement de la Pologne et du Mexique, voilà que le Chili qui vient d’organiser les Jeux panaméricains avec succès envisage à son tour d’organiser les Jeux olympiques.

 

L’annonce est venue du sommet de l’État. Le président de la République, Gabriel Boric s’est montré très clair : « Nous avons démontré que le Chili dispose des conditions organisationnelles, de la capacité de gestion et du leadership international pour organiser des événements sportifs de niveau mondial. C’est pourquoi j’annonce que nous allons entamer les démarches pour que le Chili soit, pour la première fois de son histoire, candidat à l’organisation des Jeux olympiques en 2036″.


World Athletics secoue le cocotier

World Athletics ne cesse de montrer sa différence avec les autres fédérations. Ainsi, après avoir annoncé que les médaillés d’or de Paris 2024 bénéficieraient d’une prime, après avoir révélé les grandes lignes du calendrier international jusqu’en 2027 et les changements envisagés, voilà qu’elle invente pour 2026, le Championnat ultime.

 

En clair pendant 3 jours, les 8 meilleurs de chaque discipline s’affronteront dans un championnat qui rassemblera 400 athlètes, hommes et femmes.
Les meilleurs recevront un chèque de 150 000 dollars.

La première compétition se déroulera à Budapest du 11 au 13 septembre.


Les Jeux du Brics débutent la semaine prochaine

Le Kremlin informe que les Jeux des BRICS, prévus du 12 au 23 juin à Kazan bénéficieront de la présence de 97 nations. Le vice-premier ministre russe, Dmitry Chernyshenko vient de l’indiquer. Le Brics qui rassemble le Brésil, la Russie, l’Inde, La Chine et l’Afrique du Sud est actuellement présidé par la Russie.

 

C’est ainsi qu’est né l’idée de cette compétition pour compenser l’absence de la Russie lors des principaux événements sportifs internationaux. Cet événement multisport qui rassemble une vingtaine de disciplines affichera sans doute complet dans les tribunes. Les places sont au tarif de 1 à 3 euros.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights