Français FR English EN 日本語 JA

Les fiancés de la guerre froide

Ce sont moins les titres olympiques obtenus par la Tchèque Olga Fikotova (1932) au lancer du disque et par son confrère Américain, Harold Conolly (1931 – 2010) également champion olympique du lancer du marteau à Melbourne 1956, qui leur valent la célébrité, que la décision prise par les deux tourtereaux de se fiancer en public.

 

Ils célèbrent l’événement devant les 100.000 spectateurs du Cricket Ground de Melbourne à la fin des Jeux.

L’événement est d’autant plus spectaculaire que le bloc de l’Ouest conduit par les américains et le bloc de l’Est sous le joug de la Russie sont en froid depuis plusieurs années. Eux s’en moquent éperdument, puisqu’ils s’aiment ainsi.

 

Ils se sont mariés l’année suivante à Prague et Olga Fikotova est devenue madame Conolly. Leurs témoins n’étaient autre que le couple Emil Zatopek et Dana Zatopkova.

 

Par la suite, Olga Fikotova a voulu continuer de se produire pour la Tchécoslovaquie. L’état tchécoslovaque lui a refusé ce droit faisant croire à l’opinion que c’était le choix de l’athlète.

 

Ainsi Olga Fikotova-Conolly est devenue pleinement Américaine (photo). Elle a poursuivie sa carrière sportive pour les États-Unis. Elle sera même porte-drapeau à Munich 1972 de la délégation Américaine.

 

Toutefois, les deux champions n’ont plus remporté le moindre titre et ils ont divorcé après un peu plus de quinze ans de mariage.

 

Si cet événement suscita à l’époque un élan de sympathie, il en fallait beaucoup plus pour briser la glace de la guerre froide qui agitait alors les blocs de l’Est et de l’Ouest.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA