Français FR English EN

Le Nid d’Oiseau de nouveau prêt à s’enflammer

La cérémonie d’ouverture pour des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, le 4 février prochain, sera mise en scène par le réalisateur chinois Zhang Yimou. Lors d’une conférence de presse, il a promis un spectacle « innovant ».

 

Les médias chinois ont rapporté que Zhang Yimou, le plus célèbre des réalisateurs de cinéma chinois travaillait d’arrache-pied avec une équipe de « consultants de haut niveau » pour assumer la responsabilité globale de la cérémonie d’ouverture et des cérémonies paralympiques.

Zhang Yimou, est connu dans le monde entier pour ses films caractérisés par une esthétique exotique qui émerveille les spectateurs par la magnificence des décors et des costumes (Épouses et concubines, le secret des poignards volants, la Cité interdite, la Grande Muraille). Il a reçu de nombreux prix comme l’Ours d’or à Berlin, le Lion d’or à Venise, plusieurs BAFTA, également trois fois nominé aux Oscars.

 

Pour sa deuxième cérémonie d’ouverture après 2008, Zhang promet que la Flamme olympique sera allumée d’une manière « sans précédent en plus de 100 ans de Jeux Olympiques ».

 

« C’est un grand honneur de diriger la cérémonie d’ouverture pour la deuxième fois », a déclaré Zhang à l’agence de presse Xinhua. « Le fardeau est très lourd. Bien sûr, nous savons que nous ne pouvons pas répéter ce que nous avons fait lors des Jeux de Pékin 2008, alors nous nous efforçons d’en être différents », a-t-il admis.

Zhang avait réalisé la cérémonie de 2008 après le refus de Steven Spielberg de l’assumer. Le réalisateur américain avait évoqué les droits de l’homme en Chine pour décliner la proposition.

 

C’est à Zhang qu’on doit l’image inoubliable, magnifique et très poétique du triple médaillé d’or de gymnastique à Los Angeles 1984, Li Ning volant dans les airs (photo) pour allumer la vasque olympique placée sur le toit du stade.

Moins d’acteurs, plus d’audace

Contrairement à 2008, qui comptait 15.000 acteurs, cette fois Zhang Yimou dispose de 3000 acteurs.

Bien qu’aucun autre détail n’ait été donné, il a laissé entendre que les thèmes environnementaux et les faibles émissions de carbone avaient été des facteurs importants dans les conceptions.

« Je suis très nerveux. Je pense que c’est totalement innovant et que les gens seront surpris », a déclaré Zhang, faisant allusion à « une conception audacieuse de l’éclairage et du design de la vasque olympique ».

 

Selon Zhang « Les Jeux olympiques de 2008 avaient été une excellente occasion pour nous de nous montrer en tant que pays. À la suite de la pandémie, le monde a besoin d’une vision nouvelle et renforcée ».

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN