Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Et maintenant sur un air de Tchaïkovski !

Sommé par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de ne pas utiliser le célèbre air russe « Katioucha » lors des cérémonies olympiques, le ROC, le comité olympique russe vient d’avoir une autre idée. Il veut utiliser la musique du célèbre compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski. C’est Stanislav Pozdnyakov, le président du Comité olympique russe qui vient d’en faire l’annonce.

Après le scandale du dopage qui avait court en Russie entre 2011 et 2015, le pays a été sanctionné. Ainsi le nom Russie, le drapeau et l’hymne national ont été interdits pendant deux ans. Cela vaut pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et Pékin 2022, ainsi qu’aux championnats du monde.

 

Toutefois, magnanime, le CIO a autorisé la Russie à disposer de vêtements neutres avec l’appellation ROC. Elle défilera avec le drapeau olympique comme à PyeongChang (photo ci-dessus).

 

Le compositeur russe mort à 53 ans en 1893, figure du romantisme russe

Toujours aussi magnanime, le CIO a permis aux russes de disposer d’un air susceptible de remplacer l’hymne russe lors des cérémonies olympiques. C’est ainsi que le président du Comité Olympique Russe a discuté de la proposition de Tchaïkovski avec le CIO. Il attend une réponse.

 

Mais c’est le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui tranchera. Lors de la décision concernant Katioucha, le TAS avait considéré que cet air folklorique était trop « associé à la Russie ».  Quand sera t-il pour un morceau de Tchaïkovski ? Le TAS n’a toujours pas précisé ce que cela signifiait concrètement « trop associé à la Russie ».

 

Stanislav Pozdnyakov, le président du ROC souligne que bien que Tchaïkovski ait été Russe, sa musique devrait faire partie du patrimoine mondial. Parmi les oeuvres les plus célèbres de Tchaïkovski citons le concerto pour piano n°1 ou encore l’immortel Lac des Cygnes.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.