CROUSER Ryan (1992) États-Unis / Athlétisme 🟡2

A la fin de l’année 2021, Ryan Crouser est devenu un symbole. Il a été désigné comme l’athlète de l’année. Il faut dire qu’en cette année olympique personne ne lui arrivait à la cheville. Le colosse de 2,01 m, lanceur de poids de son état est un phénomène. Le natif de l’Oregon est resté invaincu dans sa discipline toute la saison.

 

Déjà champion olympique à Rio 2016, le lanceur n’a cessé de repousser ses limites pour devenir un champion incontesté. E

n 2021, il  a entamé son règne avec un record du monde en salle qu’il a amélioré en 2023. Puis il a fait partie de l’équipe olympique américaine à Tokyo 2020 en lançant le jet à 23,37 m, pulvérisant de 25 cm le record de Randy Barnes. Il remportait par la même occasion sa deuxième médaille d’or consécutive.

 

Ce Crouser là est un bourreau de travail. Lui le passionné de pêche à la truite ne trouve plus beaucoup de temps pour s’adonner à son loisir préféré. Il avoue qu’avec l’âge, il lui faut beaucoup plus de temps pour revenir à une forme optimale. Jadis quand il coupait son effort 6 à 8 semaines, il revenait rapidement à son état maximal. Désormais, il lui faut trois mois, alors le lanceur de poids réduit ses séances de repos à une semaine.

 

Celui qui se passionne pour le lancer de poids, pour la beauté du geste et la possibilité de voyager qu’elle lui offre entend régner sur sa discipline encore quelques années. Dans le même temps, il prend déjà du plaisir à faire partager sa passion. Dès 2019, Crouser a déménagé du centre d’entraînement olympique des États-Unis à San Diego dans l’Arkansas. Il entraîne les équipes d’athlétisme de l’Université d’État.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights