Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

Comité Olympique ESPAGNE (ESP) : 🟡46 ⚪️64 🟠44

Paul Gasol, véritable maître à jouer du basket ibérique

Comme la plupart des pays latins, l’Espagne a le plus souvent imposé aux Jeux de brillantes individualités plutôt qu’un collectif. Deux exceptions toutefois : son équipe de football qui remporte le tournoi de Barcelone 1992 dans le célèbre Nou Camp, l’un des plus grands stades d’Espagne et son équipe de basketball, trois fois finalistes à Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016 pour le gain de deux médailles d’argent et une de bronze.

 

 

 

C’est à Barcelone 1992 où les Jeux furent organisés sous l’influence de Juan Antonio Samaranch alors président du CIO que les Espagnols obtiennent leur meilleure moisson olympique en remportant un total de vingt-deux médailles dont treize en or.

C’est surtout en voile, en canoë-kayak, en cyclisme et en course à pied que les espagnols se distinguent. Dans ces 4 disciplines les ibériques ont remporté près de 70 médailles dont 13 en voile.

Ces dernières années, le pays s’est distingué sur la scène international et aux Jeux olympiques grâce à son tennisman, le Majorquin, Rafael Nadal (photo) qui a rapporté au pays, l’une de ses plus belles récompenses.

 

 

 

L’Espagne a participé pour la première fois aux Jeux olympiques de 1900 et a envoyé des athlètes pour la plupart des Jeux olympiques d’été depuis 1920. Le pays a également participé à tous les Jeux olympiques d’hiver depuis 1936, où il n’a remporté qu’une seule médaille d’or grâce au skieur pyrénéen Francisco Fernandez-Ochoa à Sapporo 1972.

 

L’Espagne s’est retirée des Jeux olympiques d’été de 1936 dans l’Allemagne nazie à cause de la guerre civile et a également boycotté les Jeux de Melbourne 1956 en raison de l’invasion de la Hongrie par l’Union soviétique.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.