Français FR English EN

Brisbane se met difficilement en ordre de bataille

Des frictions sont apparues entre le gouvernement central australien et celui du Queensland dont la Première Ministre, Annastacia Palaszczuk vient de se nommer ministre des Jeux olympiques afin de mieux superviser la planification de Brisbane 2032.

 

Ted O’Brien, le représentant du Premier ministre australien Scott Morrison a suggéré que le gouvernement pourrait retirer son financement (un peu plus de 3 milliards d’euros) si le Premier ministre du Queensland « souhaite imposer sa volonté en violation de l’accord fédéral et étatique ».

Ce dernier lui reproche de vouloir nommer 9 représentants au sein du conseil d’administration contre seulement quatre pour le gouvernement national. O’Brien a surtout le sentiment qu’Annastacia Palaszczuk (photo) entend faire cavalier seul.

 

Ajoutons par ailleurs, que le Comité olympique australien (AOC) a confirmé que certains membres du personnel déménageraient dans le Queensland avant les Jeux. Actuellement basé à Sydney, AOC a cependant rejeté les informations des médias australiens indiquant qu’il déménagerait entièrement à Brisbane. Seule une partie du personnel déménagera à Brisbane, les autres seront recrutés sur place.

Coventry à la tête de la commission de coordination

Les femmes seront au pouvoir pour ces Jeux de Brisbane 2032 puisque de son côté le Comité International Olympique (CIO) vient de nommer Kirsty Coventry, comme présidente de la commission de coordination du Comité international olympique pour Brisbane 2032.

La nageuse zimbabwéenne , sept fois médaillée olympique est devenue membre à part entière du CIO lors de la Session de l’organisation à Tokyo en juillet dernier.

Auparavant, elle présidait la commission des athlètes du CIO, mais elle était arrivée au terme de son mandat.

 

En tant que présidente de la commission de coordination, Coventry devra jouer un rôle de premier plan dans la préparation des Jeux, en particulier dans le dialogue du CIO avec le comité d’organisation local.

Douze membres du CIO ont été nommés à la commission de coordination, dont huit femmes. L’Américaine Anita DeFrantz est vice-présidente. Le président de la Fédération Internationale d’aviron, le Français Jean-Christophe Rolland et le président du Comité international paralympique (IPC), le brésilien Andrew Parsons en font partie.
Ajoutons que la toute nouvelle membre du CIO , la nageuse italienne Federica Pellegrini sera également membre de cette commission.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN