French FR English EN Japanese JA Spanish ES

VUARNET Jean (1933 – 2017) France / Ski alpin 🟡1

Deuxième médaillé d’or français en ski alpin après Henri Oreiller en 1948, Vuarnet s’impose dans la descente des Jeux de Squaw Valley 1960. Il se distingue d’ailleurs de ses concurrents en optant pour des skis en métal qui glissent mieux sur la neige que les skis en bois utilisés par ses adversaires.

 

Il est par ailleurs le premier à adopter la position révolutionnaire dite de « l’œuf » considérée comme plus aérodynamique (photo).

 

 

 

Pourtant ce champion sera plus tard exclu de l’équipe de France pour rébellion à l’égard des cadres fédéraux. Cela ne durera qu’un temps puisqu’il sera vice-président de la Fédération Française dans les années 1970 et c’est lui qui sera cette fois au centre d’un des plus pénibles épisodes du ski français en excluant plusieurs des membres de l’équipe de France.

 

Entretemps, Jean Vuarnet est devenu chef d’entreprise, il lance une ligne d’accessoires et de vêtements de ski, puis il crée la station d’Avoriaz et plus tard le domaine franco-suisse des Portes du soleil.

 

En 1995, le nom de Vuarnet revient à la Une de la presse après la découverte des corps carbonisés de seize membres de la secte de l’Ordre du Temple Solaire. Parmi les victimes de ce suicide collectif figuraient sa femme, la sœur de l’ancien champion olympique français François Bonlieu et un de ses fils.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.