Français FR English EN 日本語 JA

TYUS Wyomia (1945) États-Unis / Athlétisme 🟡3 ⚪️1

Enfant, Wyomia Tyus est une enfant noire qui vit dans un quartier blanc de Géorgie. Elle mesure très vite les divisions raciales. Comme elle ne peut pas jouer avec les filles blanches qui vivaient à proximité et, comme la famille noire la plus proche habitait à un kilomètre et demi de distance, Tyus passait l’essentiel de son temps à faire du sport avec ses frères et les garçons blancs du quartier.

C’est ainsi que l’Américaine est devenue une des plus grandes sprinteuses des années soixante.

 

Elle est championne olympique du 100 m à Tokyo 1964 avant de s’incliner avec la sélection sur 4×100 pour une nouvelle médaille d’or. C’est la performance qu’elle réussit à Mexico, quatre ans plus tard. Elle s’impose de nouveau sur 100 m et conduit son équipe au titre sur 4×100 m aux côtés de Margaret Bailes, Mildrette Nette et Barbara Ferrell, deuxième du 100 m individuel.

 

Elle se retire alors sur une triple couronne olympique et se consacre à son métier d’enseignante. En 1980, Tyus a été intronisé au Temple de la renommée de l’athlétisme national. Aux Jeux olympiques d’été de 1984, elle était l’une des onze athlètes à porter le drapeau olympique lors de la cérémonie d’ouverture.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA