SOLIS FONTE Odlanier (1980) Cuba / Boxe 🟡1

Ce boxeur cubain espĂ©rait marcher dans les pas de ses glorieux prĂ©dĂ©cesseurs Felix Savon et Teofilo Stevenson, l’un et l’autre triple champion olympique de boxe et l’un et l’autre plusieurs fois champion du monde amateur de la catĂ©gorie phare : les lourds.

 

Coaché par Savon lui-même lors de ses débuts internationaux, Solis a vingt ans lorsqu’il rate sa qualification pour Sydney 2000 alors qu’il vient de battre Savon l’année précédente. Mais Savon est alors double champion olympique et la Fédération Cubaine le préfère à Solis Fonte lors des Jeux du Millénaire.

 

La suite sera plus en rapport avec les espoirs placés en lui. Deux fois champion du monde de sa catégorie poids lourds, il remporte à Athènes 2004, le titre olympique que tout un peuple attendait depuis la retraite de son illustre aîné.

 

C’est alors que Solis profite des Jeux panamĂ©ricains en 2006 pour fausser compagnie Ă  son pays en compagnie d’un autre mĂ©daillĂ© d’or Ă  Athènes, Yuriorkis Gamboa. Il part pour l’Allemagne oĂą il passe professionnel. Il disputera 17 combats invaincus jusqu’à sa dĂ©faite contre Vladimir Klitschko en 2011. Depuis, le boxeur a mis du temps avant de revenir Ă  un bon niveau. Il n’a plus combattu depuis 2015, bien qu’il n’a pas annoncĂ© sa retraite.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights