SCHOEMAN Roland Mark (1981) Afrique du sud / Natation 🟡1 ⚪️1 🟠1

Après son échec à Sydney où il avait pêché par jeunesse, Mark Schoeman franchit l’Atlantique et s’inscrit dans une Université américaine. Après avoir passé plus de temps dans les bassins qu’en cours de psychologue du sport, le résultat était cette fois à la hauteur de ses ambitions.

 

Méconnu avant les Jeux d’Athènes 2004, le nageur sud-africain est la révélation des épreuves de sprint. Médaillé d’argent du 100 m nage libre, médaillé de bronze du 50 m dont il était le favori, il est le surprenant champion olympique du 4×100 m avec ses compatriotes Lyndon Ferns, Ryk Neethling et Darian Townsend.

Tout le monde attendait les Australiens ou les Américains sur la plus haute marche.

 

L’année d’après, il se voit proposé un contrat de 6 millions de dollars pour nager pour le Qatar. Il refuse. Après trois titres mondiaux en 2005 et 2007, il bat le record du monde du 50 m nage libre sans pouvoir accrocher de médaille à Pékin 2008.

 

Il en sera de même à Londres avant de tenter de se qualifier pour ce qui auraient pu être ses 5ème Jeux olympiques à Rio 2016. Il échoue lors des sélections sud-africaines.

 

… Et le Sud-africain, passé la quarantaine ne comptait pas s’arrêter là. Il s’entraînait pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 lorsqu’il a été testé positif en 2019 à une substance contenue dans des compléments alimentaires.

 

Il a été suspendu seulement un an par la FINA, la fédération internationale, ce qu’a contesté l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Cette dernière avait en effet prévenu les athlètes dès 2013 que ces compléments pouvaient contenir des substances dangereuses pour leur santé. Elle demandait une sanction plus lourde. Elle n’a pas été entendue par le Tribunal Arbitral du sport (TAS).

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights