Français FR English EN Italiano IT

RUDOLPH Wilma (1940-1994) États-Unis / Athlétisme 🟡3 🟠1

Déjà médaillée de bronze olympique à l’âge de 16 ans avec le relais Américain à Melbourne 1956, l’athlète Américaine Wilma Rudolph est surtout la première femme triple championne olympique du sprint à Rome 1960. Elle est l’héroïne de ces Jeux en s’imposant sur 100 m, 200 m et le relais 4 x 100 m. Pourtant, en dépit de cet exploit, elle ne connaît pas la popularité qui doit être la sienne. En cause, son combat en faveur de la lutte antiraciste.

 

Ajoutons à cela que l’Amérique, très puritaine, ne lui pardonne pas non plus d’être mère et célibataire. Elle se mariera deux fois et divorcera deux fois.

 

Pourtant cette athlète exceptionnelle surnommée « la gazelle noire » revient de loin. Victime d’une affection mal soignée dans sa petite enfance, elle ne recouvre l’usage de ses jambes qu’à l’adolescence.

Vingtième enfant d’une famille pauvre du Tennessee, le sport changera sa vie. Elle pratique le basket d’abord avant de venir à l’athlétisme seulement cinq ans avant son premier titre olympique. Rudolph n’a pas gagné beaucoup d’argent en tant qu’athlète amateur et a entrepris une carrière dans l’enseignement et l’entraînement après avoir pris sa retraite de la compétition sur piste.

 

En plus de ces activités, elle a contribué à former les jeunes sportifs, notamment en fondant et en dirigeant sa propre fondation.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT