Français FR English EN

RADUCAN Andrea (1983) Roumanie / Gymnastique 🟡1 ⚪️1

La petite gymnaste roumaine défraie la chronique aux Jeux de Sydney 2000 après avoir été contrôlé positif à l’issue de son titre de championne olympique du concours général. Victime d’un gros rhume, son médecin lui prescrit un médicament à base d’éphédrine. L’erreur est fatale.

C’est avec regret, conscient qu’elle n’a pas cherché à tricher que le CIO lui retire sa médaille d’or du concours général. C’est sa compatriote Simona Amanar qui en hérite.

 

Andrea Raducan conserve néanmoins la médaille d’or du concours par équipe acquise trois jours auparavant et la médaille d’argent du saut de cheval, gagné quelques jours plus tard. Les difficultés de son programme, ses gracieuses chorégraphies et son charme espiègle sont ainsi récompensés.

 

Après sa retraite en 2002 après les Championnats du monde, Raducan qui est journaliste, a animé une émission spécialisée dans le sport. En 2010, elle a publié son autobiographie, « L’autre côté de la médaille », une monographie sur la décision controversée de la dépouiller de son titre de champion olympique de 2000, à cause d’un produit qui sert à soigner et qui n’est plus désormais une substance interdite.

 

Elle veille désormais aux destinées de la gymnastique roumaine ayant été élue présidente de la Fédération en 2017.

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN