Français FR English EN Italiano IT

Quand les Jeux olympiques menaient à Hollywood

Si l’histoire olympique ne s’est pas attardée sur la médaille d’argent gagnée au lancer du poids par l’Américain Herman Brix (1906 – 2007) lors des Jeux d’Amsterdam 1928, l’histoire du cinéma a retenu qu’il a été l’un des acteurs majeurs d’Hollywood après la deuxième guerre mondiale.

Sous le pseudonyme de Bruce Bennett, celui qui avait suivi des études d’économies à Washington puis Los Angeles est devenu un personnage important du cinéma américain.

 

Après avoir raté sa qualification pour les Jeux de Los Angeles 1932, Herman Brix rencontre un des personnages essentiels du cinéma hollywoodien, Douglas Fairbanks, le célèbre acteur, scénariste, metteur en scène et producteur.

C’est lui qui sera choisi pour jouer le rôle de Tarzan (photo).

 

Malheureusement, Herman Brix se blesse lors du tournage au Guatemala du deuxième opus des « nouvelles aventures de Tarzan » et c’est Johnny Weissmuller qui récupère le rôle. On connait la suite.

 

Malgré cela, en dépit de ce début de carrière cinématographique raté, Brix prend le nom de Bruce Bennett et va tourner dans des séries B jusqu’à la guerre où il part servir dans la Marine.

 

C’est après-guerre qu’il connaîtra enfin le succès. Il partage l’affiche avec les plus grands. On le remarque dans Sahara (1943) avec Humphrey Bogart, Dark Passage (1947) toujours avec Bogart et Lauren Bacall, L’Homme que j’aime (1947) avec Ida Lupino.

 

Parallèlement à cette carrière d’acteur, Bennett mène une carrière d’homme d’affaire prospère. Il s’adonne également au parachutisme qu’il pratique assidument. Il a réalisé son dernier saut à 96 ans et s’est éteint à 101 ans.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights