Français FR English EN

Pékin entre à son tour dans l’ère olympique

Pékin entre à son tour dans l’ère olympique et paralympique

La sixième édition de l’Exposition mondiale des sports d’hiver s’est déroulée à Pékin à moins de 6 mois des Jeux d’hiver. L’événement est organisé chaque année depuis 2016.

Pendant les 5 jours de l’exposition, 200.000 visiteurs se sont pressés dans les allées chaque jour. On rappelle que l’objectif des autorités chinoises est de permettre à 300 millions de chinois de pratiquer les sports d’hiver.

 

L’Italie a été accueillie en tant que pays invité d’honneur de l’événement. Milan-Cortina organisera les prochains Jeux d’hiver de 2026.

Les stars de la LNH seront là

Sur le plan sportif, les organisateurs chinois peuvent se réjouir d’accueillir les meilleurs joueurs de hockey sur glace du monde.

Un accord a été conclu pour la participation des stars de la Ligue nationale de hockey (LNH). Cette ligue composée d’équipes canadiennes et américaines avait envisagé une pause dans son calendrier pour les Jeux, mais des inquiétudes s’étaient manifestées. Elles concernaient les contre-mesures contre le coronavirus et les coûts des assurances, en plus d’une inquiétude liée aux droits télévisés.

La Fédération internationale de hockey sur glace, la LNH et l’Association des joueurs ont conclu un accord sur leur participation à Pékin 2022.


Les athlètes ne veulent pas être otage de la politique chinoise

Paulina Tomczyk, secrétaire générale de l’UE athlètes au Conseil de l’Europe a tenu à préciser que les athlètes ne voulaient pas être utilisés pour aider la propagande chinoise lors des Jeux de Pékin 2022.

 

L’European Elite Athletes Association a été fondée en 2008 et elle est présente dans 17 pays européens. Elle a pour but de défendre et de promouvoir les droits et les intérêts des 25.000 athlètes qu’elle représente.

 

Ces derniers sont confrontés tous les jours à des critiques publiques ou sur les réseaux sociaux pour envisager concourir en Chine au moment où le bilan du pays en matière de droits de l’homme est soumis à un examen minutieux. La secrétaire générale estime que les athlètes ne sont pas responsables du choix de l’attribution des Jeux. Elle a fait cette déclaration au South China Morning Post.

 

Il y a de plus en plus d’appels en Amérique du Nord et en Europe pour un boycott diplomatique des Jeux de Pékin 2022.


 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN