French FR English EN Japanese JA Spanish ES

Le PDG d’Alibaba, sponsor du CIO, réapparait

Jack Ma, président-fondateur du groupe de commerce en ligne Alibaba, l’un des sponsors les plus importants du Comité International Olympique (CIO), a refait surface. Il n’était plus apparu en public depuis près de 3 mois.
Avec son expertise numérique et sa technologie Cloud, la société basée à Hangzhou s’implique non seulement dans le merchandising olympique, mais également dans d’autres processus clés tels que la billetterie et la fourniture de contenu olympique aux entreprises de médias.
On peut même considérer qu’Alibaba est aujourd’hui devenu le plus gros sponsor du Comité International Olympique (CIO).

 

On devine que sa disparition était un problème pour l’organisation olympique et qu’on s’inquiétait du côté de Lausanne à l’approche d’une autre échéance : les Jeux d’hiver de Pékin 2022 qui se dérouleront dans un peu plus d’un an.

Jack Ma en visite dans une école

Jack Ma est apparu dans une vidéo (photo ci-joint) publiée par Tianmu News. Il visitait une école près de Hangzhou et s’est dit « plus déterminé que jamais à aider l’éducation et le bien public ».

Quoiqu’il en soit cette réapparition est de nature à apaiser les inquiétudes concernant une confrontation entre Ma et les autorités gouvernementales chinoises. Immédiatement, l’action du groupe à bondi de 8% à la bourse de Hong Kong.

 

 

Jack Ma avait disparu des écrans radars depuis le mois de novembre dernier au moment de l’introduction en bourse de Ant (fourmi), une société de technologie financière qu’il venait de fonder. Avec 37 milliards de dollars, il s’agissait de la plus grande introduction en bourse de l’histoire des marchés financiers, jusqu’à ce que les autorités chinoises suspendent cette introduction.

 

Les tensions entre Ma – Alibaba et le gouvernement chinois s’étaient manifestées après que Ma se soit montré très critique avec les banques chinoises les qualifiant de « frileuses et vieillissantes ».

Beaucoup avaient cependant suggéré que l’homme d’affaires charismatique faisait simplement profil bas pendant que les négociations entre Alibaba, Ant et les régulateurs chinois étaient en cours.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.