French FR English EN Japanese JA Spanish ES

Chute drastique du tourisme au Japon en 2020

Le Japon a accueilli à peine 4 millions de visiteurs étrangers en 2020, soit environ 90% de moins qu’attendus. C’est l’Agence japonaise du tourisme qui publie ces chiffres. La pandémie de coronavirus et des mesures prises localement pour limiter l’impact du Covid-19 en sont bien évidemment la raison principale et le report des Jeux olympiques l’accélérateur.

Le Japon espérait recevoir environ 40 millions de visiteurs l’année dernière, soit 25 % de plus qu’en 2019 où près de 30 millions de touristes avaient séjourné dans le pays.

 

Signe que la pandémie et le report des Jeux de Tokyo 2020 sont bien les causes de cette chute drastique du nombre de touristes, la majorité des visiteurs sont venus en janvier et février avec 3,6 millions enregistrés contre 500.000 pour les 10 mois suivants. La palme revient au mois de mai 2020 où seulement 1663 personnes ont foulé le sol des terminaux aéroportuaires japonais.

Tout ou rien en 2021

Actuellement, les frontières du Japon sont de nouveau fermées aux visiteurs étrangers jusqu’à la fin du mois de janvier en raison des inquiétudes suscitées par les nouveaux variants du COVID-19. Les prochaines semaines seront décisives pour savoir si le gouvernement compte assouplir cette mesure ou non.

Pour l’heure la présence des visiteurs étrangers dans les stades est loin d’être assurée. C’est à la fin du mois de février, voire en mars que les autorités tenteront de répondre à cette interrogation.

Il n’est pas exclu de penser que les Jeux olympiques pourront se dérouler sans le moindre spectateur étranger, voire qu’avec un public japonais ou bien alors sans public du tout, comme l’a évoqué cette semaine le directeur du COJO, Toshiro Muto dans une interview accordée à l’AFP. Tous les scénarios sont sur la table y compris une annulation de l’événement.

 

Ce dernier scénario est celui que les autorités japonaises écarte d’emblée. Il serait catastrophique économiquement pour le pays qui a investi plus de 15 milliards d’euros dans cette aventure dont 4 milliards à la charge de l’état.

A titre de comparaison, l’état français va dépenser 1,4 milliards pour les Jeux de Paris 2024.

Néanmoins, les organisateurs doivent faire avec les engagements pris : « des Jeux sûrs pour les athlètes comme pour les spectateurs ». Ils devront également tenir compte de leur opinion publique, deux sondages ont démontré ces derniers jours que près de 80% des japonais souhaitaient un nouveau report, voire une annulation de l’événement.

 

LIRE AUSSI

Frontière fermée aux étrangers jusqu’à fin janvier

 

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.