FrenchEnglishJapaneseSpanish

Frontière fermée aux étrangers jusqu’à fin janvier

Le gouvernement japonais vient d’annoncer que les voyageurs étrangers ne sont plus autorisés à entrer dans le pays au moins jusqu’à la fin du mois de janvier en raison d’une augmentation des cas de COVID-19 dans le pays.

La nouvelle mesure a pris effet lundi et se poursuivra tout janvier.

Cela fait suite à une augmentation quotidienne record de nouveaux cas de coronavirus – y compris au moins deux d’une nouvelle souche du virus à propagation plus rapide. Le Japon a signalé hier plus de 3 500 nouveaux cas.

50 décès ont également été signalés.

C’est la télévision japonaise (photo) qui annonce la nouvelle ce matin avec notamment des images de l’aéroport Narita, l’un des plus importants du pays avec celui d’Haneda.

 

Dans le même temps, les citoyens japonais et les étrangers résidents dans le pays seront tenus de se mettre en quarantaine pendant deux semaines à leur retour au Japon et devront montrer la preuve d’un test COVID-19 négatif dans les 72 heures suivant leur départ pour le Japon.

Ils seront également testés à l’arrivée à l’aéroport.

Le ministre de la Transformation numérique, Takuya Hirai, a également parlé d’un système de suivi pour les voyageurs étranger en cours de développement pour surveiller la propagation du virus, le système devant être en place avant la tenue des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020.

Le suivi sera assuré par la technologie GPS.

Les athlètes soumis aux même règles.

Par ailleurs, dans ce cadre là, le gouvernement japonais a décidé de suspendre les conditions d’entrée spéciales pour les athlètes et le personnel des équipes des pays et régions où de nouvelles variantes potentiellement plus infectieuses du coronavirus ont été découvertes. Cela concerne la Belgique, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et l’Afrique du Sud.

Les athlètes japonais avec une autorisation spéciale pour assister aux entraînements et aux compétitions immédiatement après leur rentrée doivent maintenant entreprendre une quarantaine complète de 14 jours s’ils arrivent des pays et régions concernés par la nouvelle souche du coronavirus.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.