FrenchEnglishJapaneseSpanish

Le mot de l’hymne australien qui change tout

Il aura suffit de changer une strophe de l’hymne national australien pour que tout un peuple semble s’y reconnaitre. La phrase «jeune et libre» de l’hymne national d’origine a été changée en «un et libre» à l’initiative du Premier ministre australien Scott Morrison.

Pour la communauté aborigène qui habite le territoire de l’Australie depuis des centaines d’années, cette phrase change tout. Car si l’Australie, en tant que nation moderne, est peut-être relativement jeune, l’histoire du pays est ancienne. Le premier ministre a admis « les histoires des nombreux peuples des Premières Nations dont nous reconnaissons et respectons à juste titre l’intendance», a t-il déclaré.

«Quelle façon de commencer l’année», a répondu en écho, la plus célèbre aborigène, la championne olympique Cathy Freeman à Sydney 2000 dans un message sur les réseaux sociaux. «Je remercie le Premier ministre de nous dire que nous sommes « Un et libre! »

Cathy Freeman avait soutenu le projet de reconnaissance dans l’hymne national, des populations autochtones. Elle avait brandi le drapeau aborigène lors de son tour d’honneur en 2000 après sa médaille d’or olympique à Sydney.

 

Ken Wyatt, ministre des Australiens autochtones, a décrit le changement lyrique comme « petit par nature mais significatif dans son but ».

La première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a insisté sur le fait que les paroles avaient auparavant ignoré la «fière culture des Premières Nations» de l’Australie.

 

Le mois dernier, lors d’un match de rugby entre l’Australie et les Pumas argentins, l’hymne était dirigé par Olivia Fox, 17 ans, membre du peuple Wiradjuri et étudiante en chant.
La jeune fille a chanté le nouvel hymne dans la langue indigène Eora, ainsi qu’en anglais.

 

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.