Français FR English EN Italiano IT

L’IBA chercherait-elle le K.O ?

L’Association internationale de boxe (IBA), dirigée par le Russe Umar Kremlev n’est pas en odeur de sainteté du côté du CIO. Elle risque de contrarier plus encore l’institution internationale du sport après la décision prise hier.

 

L’IBA vient en effet de lever l’interdiction des boxeurs amateurs de Biélorussie et de Russie. Non seulement ces derniers pourront participer à des compétitions internationales, mais plus encore pourront arborer les drapeaux et hymnes nationaux de leur pays d’origine.

 

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février, pendant la trêve olympique, les officiels et les athlètes des deux pays n’étaient plus autorisés à participer aux tournois organisés par l’IBA.

 

De plus, en raison de l’affaire du dopage russe, le Tribunal international du sport n’autorisait pas la Russie à brandir leur drapeau dans un stade, ni faire entendre leur hymne national.

 

Il semble que cette fois, l’IBA tente un coup de force vis à vis du CIO.

Elle s’en défend en affirmant l’importance d’une gouvernance « politiquement neutre et indépendante. L’IBA appelle à la paix et reste un pacificateur dans tout conflit. De plus, l’IBA a l’obligation d’assurer l’égalité de traitement envers les athlètes et les officiels de la compétition, indépendamment de leur nationalité et de leur résidence », indique le communiqué.

 

Pas sûr qu’à Lausanne, la lecture du texte soit perçue de la même manière, sachant qu’Umar Kremlev, le président de l’IBA est un proche de Vladimir Poutine (photo ci-dessus).

Première rébellion

Quoiqu’il en soit, cette décision de l’IBA va avoir des conséquences. D’ores et déjà, les fédérations de boxe de Suède et de Finlande ont décidé de ne participer à aucun événement auquel participent des combattants de Biélorussie et de Russie.

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights