简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

LÉONIDAS – Rhodes / Course du stade 🌿12

Léonidas était aux Jeux de l’Antiquité, ce que Michael Phelps est aux Jeux modernes : un champion d’exception. Le coureur, originaire de Rhodes permet à son île de se distinguer en s’imposant à 12 reprises lors de quatre olympiades entre 164 et 152 avant J.-C. Seul Phelps a fait mieux en remportant 13 médailles d’or individuelles sur les 23 remportées.

 

Représentation de Léonidas. Musée archéologique de Sparte (Grèce)

Léonidas réalise quatre triactères consécutifs, c’est-à-dire qu’il s’impose à trois reprises au cours des mêmes Jeux dans l’épreuve de la course du stade, du diaulos et de la course armée, l’hoplitodromos. Lors de ces trois dernières victoires, le champion a 36 ans.

 

Léonidas a éclaboussé le sport de son talent sur quatre olympiades consécutives : les 184e, 185e, 186e et 187e éditions, de -164 à -152 avant J.-C. Les prouesses de Léonidas de Rhodes lui procurèrent une renommée inouïe dans le monde grec. Après ses quatrièmes « Jeux », ses exploits lui valurent d’être déifié de son vivant.

 

Il sera à jamais considéré comme le meilleur coureur à pied du monde antique. Mais surtout, Leonidas étonne ceux qui considèrent que chaque type de course correspond à une morphologie appropriée.

Lui pouvait remporter ce que l’on appellerait aujourd’hui un 200 m, un 400 m, mais surtout une course en arme de plus de 1000 m avec un arsenal sur le dos et un bouclier. Ces exploits feront de lui un héros national.

 

Néanmoins, en dehors de ces exploits sur le stade, on ne sait rien d’autres de lui.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights