French FR English EN Japanese JA

KALLIPATÉRIA (Rhodes) – Fille de Diagoras

Fille du grand pugiliste Diagoras et entraîneur de son fils, Peisirodos, cette mère enfreint la règle olympique qui veut que le sanctuaire des Jeux soit interdit aux femmes. Nous sommes à Olympie, lors des Jeux de l’Antiquité. C’est donc déguisé en homme qu’elle parvient sur le site pour voir concourir son fils.

Lorsque celui-ci s’impose, Kallipatéria entre sur le stade, bondit de joie et se trahit car elle s’entrave dans sa toge. Cette scène fait l’objet d’une peinture (voir ci-dessus).

 

Le châtiment veut qu’elle soit jetée du haut d’une falaise. Il lui sera épargné en vertu de la gloire qui s’attache à cette famille de champions exceptionnels puisque outre Diagoras, ses trois fils et ses deux petits-fils ont été plusieurs fois vainqueurs olympiques.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.