Français FR English EN Italiano IT

Le CIO soutient à 100 % les organisateurs des Jeux

Le président de la commission de coordination du Comité international olympique (CIO) pour Paris 2024, Pierre-Olivier Beckers était l’invité du dernier conseil d’administration de Paris 2024 mardi. A l’issue de la réunion, il s’est montré confiant sur la capacité de la France à organiser les prochains Jeux olympiques d’été. Il a même précisé qu’il soutenait à 100% les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

 

Interrogé sur les incidents au Stade de France lors de la ligue des champions, le président de la commission de coordination a tenu à minimiser la portée de l’événement : 

« le travail avec Paris 2024, toutes les autorités de l’État français et bien sûr les forces de police et de sécurité n’a pas commencé après la finale de la Ligue des champions au Stade de France », a déclaré Beckers (photo).

« Il est évident que l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques représente une tâche titanesque et surtout quand on veut organiser une Cérémonie d’Ouverture de cette envergure et que nous sommes à 100% derrière » (le COJOP) a-t-il ajouté.

 

Beckers a déclaré que le modèle de sécurité est « absolument celui mis en place pour les Jeux Olympiques depuis plusieurs éditions ». Il faut toutefois préciser qu’à la différence des précédentes éditions, la cérémonie d’ouverture prévue sur la Seine va imposer une sécurité renforcée dès lors que 600.000 spectateurs sont espérés.

 

Les seules inquiétudes du président de la commission de coordination concernent « l’environnement dans lequel nous évoluons depuis deux ans lié aux crises sanitaire, géopolitique et économique qui en découlent » . Selon lui, « le travail consiste à trouver des solutions d’économies, d’optimisation, de différentes façons de faire ».

 


Savoir nager avec Paris 2024

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (COJOP) a lancé son programme Savoir Nager. Il vise à apprendre à nager à 5000 enfants à travers la France d’ici la fin de l’année.

 

Le projet a été lancé en collaboration avec EDF, partenaire de Paris 2024, la Fédération française de natation (FFN) et l’Agence nationale des sports (ANS). 29 communes du pays sont concernées.

 

Le programme ‘Savoir Nager’ propose des cours de sécurité aquatique et des cours de natation gratuits – notamment en piscines mobiles. Des plans sont mis en place pour l’installation de piscines mobiles à travers la France. Des plages horaires supplémentaires ont été créées dans 6 piscines à Paris et 17 en Seine-Saint-Denis.

 

Ce département est l’un des plus défavorisés de France. Cette opération comme l’organisation de nombreuses épreuves olympiques et paralympiques est de nature à y laisser un héritage au delà des Jeux.

Les statistiques fournies par Paris 2024 montrent que la Seine-Saint-Denis ne compte que 38 piscines pour une population de plus de 1,6 million d’habitants. 6 enfants sur 10 ne savent pas nager lorsqu’ils arrivent en cinquième.

Quatre piscines mobiles ont déjà été installées à Clichy-sous-Bois, Villetaneuse, Sevran et Bagnolet. L’année dernière des cours de natation gratuits ont été proposés aux enfants de 4 à 12 ans, aux enfants handicapés jusqu’à 18 ans et aux adultes n’ayant jamais appris à nager.

 

Vingt piscines construites pour les Jeux devraient être mises à la disposition des résidents locaux après leur conclusion.

 

Les épreuves de natation et de paranatation de Paris 2024 se dérouleront à La Défense Arena.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT