Français FR English EN 日本語 JA

KEMBOI Ezekiel (1982) Kénya / Athlétisme 🟡2

Meilleur performeur mondial en steeple chez les juniors, Ezekiel Kemboi est deux ans plus tard déjà parmi les meilleurs mondiaux sur 3000 m steeple lors des Championnats du monde à Paris en 2003. Favori aux Jeux d’Athènes 2004, il remporte aisément le titre olympique. Il entraîne dans son sillage ses coéquipiers Brimin Kipruto et Paul Kipsiele Koech qui prennent les deux places suivantes. Les Kényans trustent toutes les médailles olympiques d’une discipline qu’ils dominent depuis de longues années.

Son autorité en finale est telle qui s’offre le luxe d’encourager ses partenaires pour obtenir ce résultat.

 

C’est aux Jeux de Pékin 2008 qu’il réalise sa plus mauvaise performance, seulement 7ème. Champion du monde l’année suivante, il remportera trois nouveaux titres mondiaux en 2011, 2013 et 2015. Entre temps, Kemboi retrouve sa couronne olympique à Londres 2012 et s’impose de nouveau dans le 3000 m steeple.

Sa dernière participation à Rio 2016 sera plus controversée. Troisième de l’épreuve il va prendre la médaille de bronze lorsque le Français Mahiedine Mekhissi, quatrième de la course porte réclamation car Kemboi serait sorti de la piste à un tour de l’arrivée. Sa réclamation est entendue et Kemboi perd sa médaille de bronze. Il entend la récupérer lors des Championnats du monde 2017, mais il termine très loin du podium.

 

Depuis, il cultive son exploitation familiale et évoque ses années de champion avec son voisin et ancien entraîneur Moses Kiptanui.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA