HOY Andrew (1959) Australie / Équitation 🟡3 ⚪️2 🟠1

Sélectionné pour la première fois pour les Jeux de Los Angeles 1984, Andrew Hoy devra attendre les Jeux de Barcelone 1992, huit ans plus tard pour devenir le chef de file de la formation australienne de concours complet. C’est à cette date qu’il ouvre son palmarès olympique avec une médaille d’or par équipe.

 

Il récidive à Atlanta 1996 et à Sydney 2000 avec la formation «aussie» australienne.

Sans doute galvanisé et serein, il remporte une médaille d’argent individuelle, battu par l’Américain O’Connor.

 

Il vivra les Jeux d’Athènes 2004 par procuration. Bien qu’en compétition lui-même, c’est son ex-épouse, l’Allemande Bettina Hoy (photo) qui a hérité de son meilleur cheval.

 

Après avoir remporté l’épreuve individuelle et l’épreuve par équipe, elle est déclassée sur tapis vert par le Tribunal Arbitral du sport et dépossédée de ces deux médailles d’or gagnées 72 heures plus tôt après les réclamations des équipes de France, de Grande-Bretagne et des États-Unis.

 

Elles aurait franchie la ligne de départ à deux reprises ce que le règlement ne permet pas. Elle s’est vue pénalisée de 14 points rétroactivement pour dépassement de temps.

 

Le couple qu’il formait avec Bettina Hoy s’est séparé en 2010. Il est à noter que jamais les deux époux n’ont eu à s’affronter à l’occasion d’une compétition par équipe pour l’obtention d’une quelconque couronne mondiale ou olympique.

 

Quant à Andrew Hoy, après sa séparation, il est reparti vivre en Grande-Bretagne avec sa nouvelle compagne. Il était de nouveau compétitif lors des Jeux de Tokyo 2020 où il a remporté deux nouvelles médailles olympiques. A 62 ans, il était le plus vieux compétiteur pour le gain d’une médaille d’argent par équipe et une médaille de bronze individuelle.

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights