Français FR English EN 日本語 JA

HOLMES Kelly (1970) Grande-Bretagne / Athlétisme 🟡2 🟠1

Marquée par les coups du sort, l’ancien petit sergent de l’armée britannique Kelly Holmes va enfin connaître la consécration dans le 800 m des Jeux d’Athènes 2004.

Écartée de la sélection britannique à Barcelone 1992, plâtrée après les Jeux d’Atlanta pour avoir courue avec une fracture de fatigue, de nouveau blessée, elle faillit ne pas participer aux Jeux de Sydney 2000. Après un court entraînement, elle s’aligne sur le 800 m et remporte la médaille de bronze.

 

Un an avant les Jeux d’Athènes, elle se blesse de nouveau et dit même avoir envisagé le suicide car il lui était insupportable de ne pas réaliser son rêve de championne. Pourtant, elle finit par être prête à temps. À Athènes, la championne olympique Maria Mutola, son ancienne camarade d’entraînement, la domine jusqu’à vingt mètres de la ligne d’arrivée. Kelly Holmes dans un sursaut la passe et peut laisser éclater sa joie, elle est championne olympique.

 

C’est cette même technique qu’elle emploiera sur 1500 m, toujours aux aguets mais jamais aux avant-postes. Une accélération dans le dernier virage et une nouvelle victoire à l’arrivée. Kelly Holmes venait de réaliser le doublé 800-1500 m.

 

Une performance qui lui valut de porter le drapeau britannique lors de la cérémonie de clôture.

 

Forte de cette consécration, la Britannique a mis un an plus tard, un terme à sa carrière athlétique. C’est alors qu’elle est devenue Dame de l’Ordre de l’Empire Britannique. En 2008, Holmes a fondé un organisme de bienfaisance destiné à soutenir les jeunes athlètes défavorisés au Royaume-Uni.

Elle préside l’organisation des Jeux de Commonwealth et participe à des programmes télévisés.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA