HAMM Mia (1972) États-Unis / Football 🟡2 ⚪️1

Le football féminin apparaît aux Jeux olympiques d’Atlanta 1996. Dans le Sanford Stadium d’Athens, les Américaines se font un devoir devant leur public de remporter le premier titre olympique.

Elles s’imposent aux chinoises en finale et démontrent que le football féminin peut-être esthétique et spectaculaire.

 

On découvre à cette occasion, celle qui va devenir la figure emblématique du football féminin, la meneuse de jeu Mia Hamm qui évolue dans cette équipe depuis l’âge de 15 ans. Ce titre n’est pas le fait du hasard, mais bien la concrétisation d’un patient travail. Lors de la Coupe du monde 1999, ces mêmes Américaines accèdent de nouveau à la finale, de nouveau contre les chinoises et s’imposent encore.

Encore finalistes à Sydney 2000, Mia Hamm et ses coéquipières sont battues par les Norvégiennes.

 

À Athènes 2004, les joueuses passent mais Mia Hamm et ses 266 sélections, ses 158 buts est encore là. Les Américaines atteignent leur troisième finale consécutive. Elles sont cette fois opposées au Brésil et s’imposent 2 à 1 après prolongation.

 

Mia Hamm remporte là sa deuxième médaille d’or aux Jeux. Devenue l’une des plus populaires sportives Américaines et honorée par toutes les institutions du pays, elle décide de mettre un terme à sa carrière à l’issue de ces Jeux.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights