Français FR English EN 日本語 JA

HAHN Archibald (1880-1955) États-Unis / Athlétisme 🟡3

Surnommé le « Météore du Milwaukee », le sprinter Américain est le héros des Jeux de Saint-Louis 1904. Archi Hahn s’impose sur 60, 100 et 200 m. Afin d’empêcher sa domination, ses concurrents provoquent des faux départs. Ils sont sanctionnés et doivent parcourir un yard de plus. Cela n’empêche pas Archie Hahn de largement les dominer.

Une victoire dans le 60 m qui lui laisse le temps de lever les bras.

À noter que sa victoire dans le 100 m. fera date. Il bat à cette occasion le record du monde en 11 secondes. Il détiendra ce record près de 30 ans.

 

Au terme de sa carrière, devenu un entraîneur renommé en raison de ses résultats probants, il écrit un livre intitulé « comment courir le sprint ». On y découvre que ses victoires à Saint-Louis étaient tactiques. C’est lui qui provoquait les faux départs de ses adversaires après avoir imperceptiblement bougé les épaules dans les stalles de départ. Il les provoquaient et les faisait ainsi pénaliser.

Pourtant c’est sans cette artifice qu’il s’impose dans une course contre un cheval en 1910 dans une foire du Wisconsin.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA