Français FR English EN Italiano IT

GRIMALDI (de) Albert (1957) Monaco / Personnalité

La petite principauté de Monaco enclavée sur le territoire français n’a jamais pu aligner d’équipes compétitives aux Jeux. Pourtant, elle abrite de très nombreux sportifs internationaux qui profitent du paradis fiscal qu’elle représente. C’est donc le président du Comité National Olympique (CNO) monégasque, le Prince Albert de Monaco qui relève le défi.

 

Il s’aligne à cinq reprises aux Jeux de Calgary 1988, à Albertville 1992, Lillehammer 1994, Nagano 1998 et Salt Lake City 2002, dans l’épreuve de bobsleigh.

Malgré de louables efforts pour être compétitif, Albert de Monaco termine à chaque fois au-delà de la 15e place.

 

Albert est un sportif accompli qui pratiquait le cross-country, le lancer du javelot, le judo, la natation, le tennis, l’aviron, la voile, le ski, le squash et l’escrime.

 

Souverain et administrateur du sport

Albert de Monaco est aujourd’hui à la tête de la Principauté, mais il garde néanmoins un lien indéfectible avec le sport de haut niveau en étant membre du Comité international Olympique (CIO) depuis 1985. Il figure parmi les plus anciens membres.

Il préside par ailleurs l’association Olympians for live.

 

Son épouse, l’ancienne nageuse sud-africaine, Charlene Wittstock est devenue l’ambassadrice mondiale du mouvement olympique, chargée de promouvoir le respect et l’inclusion des personnes handicapées mentales.

 

En tant qu’ancienne athlète, elle pense que le sport a le pouvoir de changer des vies. La sienne en est un exemple.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT