Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

GREIS MichaĂ«l (1976) Allemagne / Biathlon 🟡3

Le biathlĂšte allemand sera le maĂźtre des Jeux de Turin 2006 en remportant trois mĂ©dailles d’or sur le site de San Sicario oĂč il avait remportĂ© la Coupe du monde l’annĂ©e prĂ©cĂ©dant les Jeux. Une victoire dans l’épreuve individuelle, le relais par Ă©quipe et le 15 Km lui auront suffi Ă  mettre Ă  la raison le NorvĂ©gien Ole Einar Bjoerndalen qui espĂ©rait une moisson aussi riche qu’à Salt Lake City.

Longtemps considĂ©rĂ© comme un Ă©quipier modĂšle, ses nombreuses annĂ©es de travail lui ont enfin permis de trouver la consĂ©cration, faire aboutir son rĂȘve de devenir un jour champion olympique.

 

Il n’empĂȘche que le biathlĂšte allemand est restĂ© modeste. Il comptait utiliser ses primes de victoires pour partir en Inde, sac Ă  dos.

 

Mais si le biathlĂšte est modeste, il n’en a pas moins du caractĂšre. C’est ainsi qu’il quitte l’équipe allemande en 2008 afin de s’entrainer seul car il est en dĂ©saccord avec l’entraineur-chef.

Si ses résultats en Coupe du monde seront bons, en revanche, les Jeux de Vancouver 2010 seront insignifiants. Il finira par quitter la discipline en 2013.

 

AprĂšs sa retraite, Greis a Ă©tudiĂ© la gestion internationale Ă  l’universitĂ© de sciences appliquĂ©es d’Ansbach et a Ă©galement travaillĂ© comme expert pour Eurosport. Par la suite, en 2016, il a Ă©tĂ© nommĂ© entraĂźneur-chef du centre national de formation du biathlon suisse avant d’ĂȘtre nommĂ© en 2018, entraĂźneur-chef de l’Ă©quipe masculine de biathlon des États-Unis.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.