Français FR English EN 日本語 JA

FONST Ramon (1883-1959) Cuba / Escrime 🟡3 ⚪️1

Le Cubain est un des plus grands escrimeurs du début du siècle. Ayant passé toute son enfance en France, il débute l’escrime et c’est presque naturellement chez lui qu’il remporte trois titres individuels aux Jeux de Paris 1900 et à Saint-Louis 1904. Il s’impose en individuel à l’épée et au fleuret. Une performance impossible de nos jours car les escrimeurs se spécialisent dans une seule arme. Avec sa performance à Paris, Fonst devient le premier Cubain et le premier latino-américain champion olympique. Car bien que vivant en France, il a toujours voulu défendre les couleurs de son pays. Pourtant au terme de sa carrière parmi les très nombreuses décorations qu’il a reçu, figure une légion d’honneur.

À noter que lors des Jeux de Paris, Fonst dû s’incliner à l’épée face à son professeur Albert Ayat lors de l’épreuve réservée aux professionnels alors qu’il n’était qu’amateur.

Après sa carrière olympique, Fonst a disputer de nombreuses compétitions de démonstration. Ainsi à San Francisco, il a dû affronter une centaine de concurrents et il les a tous battus aussi bien à l’épée, au fleuret qu’au sabre. La presse californienne avait fait de lui un héros.

 

Amoureux de la France, Fonst a poursuivi son entraînement pendant des années et à même tenté de participer aux Jeux de Paris 1924. Il n’a pas passé le cap des éliminatoires. Passionné il disputa des compétitions jusqu’au début des années trente et il fallut qu’il se blesse à un pied pour renoncer à sa discipline. Il venait d’avoir 47 ans.

 

Fonst a également pratiqué avec succès d’autres disciplines telles que la boxe française, le cyclisme et le tir sportif.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA