FrenchEnglishSpanish

DITJATIN Aleksandr (1957) URSS – Russie / Gymnastique (3 – 6 – 1)

Alors que tout le monde attend la domination de Nicolaï Andrianov aux Jeux de Moscou 1980, c’est son compatriote Ditjatin qui écrase les épreuves de gymnastique. Il remporte huit médailles et bat un record qui ne sera égalé que par le nageur Michaël Phelps à Athènes 2004. Certes, l’absence des Japonais sert son dessein, mais ses trois médailles d’or aux agrès et sa victoire au concours général démontre qu’il était très en forme. De plus, il obtient deux fois la note de 10 ce que deux gymnastes avaient réalisés auparavant, la roumaine Nadia Comaneci et la soviétique Nelly Kim. Ajoutons qu’il gagne également quatre autres médailles d’argent et une médaille de bronze qui lui vaut assurément le titre de champion des champions. Ditjatin n’en était toutefois pas à son coup d’essai. Il avait déjà remporté deux médailles d’argent à Montréal 1976 aux anneaux et par équipe.

Il met un terme à sa carrière gymnique dans la foulée des Jeux de Moscou et devient l’entraîneur principal d’une équipe sportive de Leningrad (Saint-Pétersbourg depuis). En 2004, Ditjatin a été intronisée au Temple de la renommée de la gymnastique internationale.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !