Français FR English EN Italiano IT

DIBABA Tirunesh (1985) Ethiopie / Athlétisme 🟡3 🟠3

Il fallait d’abord venir à bout de sa compatriote Meseret Defar, championne olympique en titre du 5000 m à Athènes pour voir s’entrouvrir le ciel olympique. À Pékin 2008, l’Éthiopienne Dibaba a non seulement terrassé sa compatriote, mais elle a réussi à s’imposer sur 5000 et 10.000 m, ce qu’aucune femme n’avait jamais réussi aux Jeux auparavant.

Seulement médaillée de bronze à Athènes, mais quatre fois championne du monde du 5000 et du 10.000, elle devenait ainsi, l’égale de son compatriote Kenenisa Bekele et permettait ainsi à l’Éthiopie de remporter quatre médailles d’or dans une des discipline-reine de l’athlétisme, la course de grand fond.

 

Un destin qui s’est dessiné dès l’âge de 14 ans, lorsqu’elle se mit à pratiquer la course à pied parce qu’elle n’avait pu s’inscrire à temps dans un collège d’Addis-Abeba où elle venait d’arriver pour y suivre des études.

Le trou noir avant la renaissance

Après son doublé olympique à Pékin, Tirunesh Dibaba va connaître le trou noir. Elle multiplie les blessures et les forfaits lors des grands championnats. Mais les Jeux sont faits pour les légendes et en 2012, Dibaba retrouve la forme et s’impose sur le 10.000 m des Jeux de Londres. Elle finira 3ème du 5000 m remporté par sa compatriote et rivale, Meseret Defar.

 

Après avoir collectionné les titres mondiaux en 2003, 2005, 2007 et 2013 sur 5000 et 10.000, on retrouve l’éthiopienne aux Jeux de Rio 2016, farouchement décidée à conserver son titre olympique. Elle finira 3ème d’une course considérée comme le plus beau 10.000 m féminin de tous les temps derrière sa compatriote Almaz Ayana, la nouvelle étoile éthiopienne.

 

Depuis, Tirunesh Dibaba s’est mariée à Sileshi Sihine, médaillée d’argent aux Jeux olympiques de 2004 et 2008 sur 10.000 m. Ils exploitent un hôtel à Addis-Abeba. Quant à Tirunesh, le virus de la course ne l’a pas lâché. Elle a disputé et gagné le marathon de Chicago en 2017.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT