简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

Courir ou faire du shopping, elle a choisi !

Athlète éclectique, la Britannique Anne Packer (1942) participait aux courses de sprint long, à celles de haies et au saut en longueur selon la nature de la compétition à laquelle elle participait.
Toutefois aux Jeux, elle décide de ne participer qu’au 400 m où elle obtient une médaille d’argent sur le 400 m derrière l’Australienne Betty Cuthbert aux Jeux de Tokyo 1964.

 

Anne Packer s’impose à la française Maryvonne Dupeureur.

Pour oublier son échec, elle décide ensuite de profiter de son voyage au Japon pour aller faire du shopping.

 

Toutefois frustré, son fiancé la persuade de disputer le 800 m plutôt qu’aller faire les magasins.

Il est d’autant plus responsable de cette décision qu’il est capitaine de l’équipe britannique aux Jeux : « Pensez aux filles britanniques à la maison qui auraient donné leurs dents pour être ici à votre place! » lui dit-il !

 

La médaille d’or inattendue

Elle sera médaillée d’or et avoue qu’elle doit sa victoire à sa naïveté, ne sachant pas comment il fallait courir le double tour de piste. Elle réussit tellement bien dans son entreprise qu’elle bat au passage le record du monde.

 

Consciente de son exploit, elle décide immédiatement de mettre un terme à sa carrière à 22 ans et d’épouser celui qui lui avait forcé son destin, le coureur britannique Robbie Brightweell (1939 – 2022), médaillé d’argent quelques jours plus tard dans le relais 4×400 m.

Ils ont eut plusieurs enfants, dont deux d’entre eux, sont devenus footballeurs professionnels à Manchester City.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights